Bloc-notes de voyages - 2015

Publié par Ding

Suite de  Bloc-notes de voyages - 2014

P1040178_588.JPG

Manille, fin janvier : on se croirait en Amérique, n'est-ce pas ? C'est en fait Makati, le quartier des affaires de Manille. La ville est immense, c'est plutôt une juxtaposition de villes sans véritables centre, où l'on circule avec difficulté.

20150122 120002 

Peu de bâtiments historiques à cause des bombardements de 1945. Quelques uns tout de même, dont cette annexe du palais présidentiel de Malacanang.

 P1040210 589

 

 

 

 

 

 

 

Arrivée à Tacloban (125°00'E, 11°15'N, dans l'ile de Leyte) au petit matin.

P1040211_590.JPG

La ville a retrouvé une apparence preque normale après les ravages du typhon Hayan en 2013.

P1040230_592.JPG

Les jeepneys, de grosses jeeps allongées converties pour le transport en commun, parcourent les rues. C'est le moyen de transport emblématique des Philippines.

P1040215_591.JPG

La mer est calme, on dirait un lac. Mais c'est de là qu'est venue la vague mortelle lors du typhon. 

P1040248_593.JPG

La visite achevée, nous repartons vers le nord-est.

 GOPR0236_605_rev1.JPG

Survol à basse atitude des zones boisées de l'île de Samar.

P1040338_594.JPG

Survol de la côte et de ses petites aglomérations.

P1040343_595.JPG

Arrivée à Guian (125°44'E, 11°02'N, au sud-est de Samar). La piste a été construite par les Américains pendant la seconde guerre mondiale et ... n'a guère changé depuis.

 

P1040367_596.JPG

L'église de Guiuan, bâtie 16ème siècle (c'est là que Magellan était arrivé aux Philippines en 1521), a été détruite par le typhon Hayan, de même qu'une grande partie de la ville.

P1040375_598.JPG

Mais les pêcheurs ont reconstruit leurs maisons et s'efforcent de reprendre le dessus.

P1040360_597.JPG

Et la reconstruction est en marche.

P1040438_599.JPG

C'est déjà l'heure de repartir ...

P1040457_600.JPG

...pour le nord de Cebu que nous visitons le lendemain.

P1040473_601.JPG

Ici, à Daanbatayan (123°59'E, 11°15'N), la reconstruction est bien avancée.

P1040500_602.JPG

Grâce à des entreprises françaises, la Croix rouge et de nombreuses ONG, un village neuf est presque achevé. Ses toits en ciment sont conçus pour résister aux typhons futurs. Bravo !

P1040636_604.JPG

Il ne reste que le temps d'une courte escale à Cebu, la grande ville du centre des Philippines ...

P1040606_603.JPG

... qui ne serait pas complète sans une visite à la "villa rose", siège du consulat honoraire de France.

Retour à Manille, début février
Retour à Manille, début février

Retour à Manille, début février

Promenade dans la vieille ville ("intramuros") épargnée par les bombardements de 1945 .

Promenade dans la vieille ville ("intramuros") épargnée par les bombardements de 1945 .

Visite du couvent et de l'église des Augustiniens, la plus ancienne du pays.Visite du couvent et de l'église des Augustiniens, la plus ancienne du pays.

Visite du couvent et de l'église des Augustiniens, la plus ancienne du pays.

Sur la côte sud de l'île de SamarSur la côte sud de l'île de Samar

Sur la côte sud de l'île de Samar

Formations karstiques sur la côte, déjà vues des airs deux semaines plus tôt

Formations karstiques sur la côte, déjà vues des airs deux semaines plus tôt

Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015
La route côtière nous conduit jusqu'à Guiuan, déjà visitée fin janvier.
La route côtière nous conduit jusqu'à Guiuan, déjà visitée fin janvier.

La route côtière nous conduit jusqu'à Guiuan, déjà visitée fin janvier.

Bloc-notes de voyages - 2015

Troisième arrivée à Manille, fin février. Cette fois, nous y restons moins de 24 heures  et repartons directement pour Guiuan, sur l'île de Samar.

Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015Bloc-notes de voyages - 2015
Nous retrouvons le rustique terrain d'aviation de Guiuan. Nous sommes arrivés en C130, bien adapté à ce type de poser.Nous retrouvons le rustique terrain d'aviation de Guiuan. Nous sommes arrivés en C130, bien adapté à ce type de poser.

Nous retrouvons le rustique terrain d'aviation de Guiuan. Nous sommes arrivés en C130, bien adapté à ce type de poser.

Nous retrouvons aussi le front de mer avec ses maisons reconstruites sommairement et ses barques de pêche.

Nous retrouvons aussi le front de mer avec ses maisons reconstruites sommairement et ses barques de pêche.

Ainsi s'achève cette série de trois visites aux Philippines - et à Guiuan - en à peine plus d'un mois.

*     *     *

Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015

Le Caire, du 19 au 21 avril. Le Caire est au bord du Nil comme chacun sait, mais on sait peut être moins que cette ville immense est aussi aux portes du désert. Les vents de sable se mêlent à une pollution importante et la ville entière, à l'exception des zones plantées, prend la couleur du désert.

Bloc-notes de voyages - 2015

Pas de temps pour visiter la ville. Mais quelques sites connus aperçus au fil des déplacements :

La citadelleLa citadelle

La citadelle

La célèbre mosquée d'Al Azhar, influente dans tout le monde musulman.
La célèbre mosquée d'Al Azhar, influente dans tout le monde musulman.

La célèbre mosquée d'Al Azhar, influente dans tout le monde musulman.

Bien des événements se sont passés depusi notre première visite (2007) et celle, plus récente, de Clément . Mais la ville n'a pas tant changé que cela, au moins pour le visiteur pressé.

Le Nil vu de l'île de Zamalek
Le Nil vu de l'île de Zamalek

Le Nil vu de l'île de Zamalek

*     *     *

Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015

Dubai, 21 et 22 avril. Notre dernière visite remonte à 14 mois, pendant notre voyage Pékin-Paris : nous étions arrivés à Dubaï par la route en venant de Mascate, en Oman, et nous y étions arrêtés le temps d'une courte visite (voir notre journal du 21 février 2014) avant de gagner l'Iran.

La ville a, comme il était prévisible, peu changé en à peine plus d'un an : architecture étonnante pour une ville emblématique du commerce et de la mondialisation, qui se tourne rapidement vers l'économie verte et les énergies renouvelables.

Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015

Le Burj Khalifa, déjà vu l'an dernier (il serait difficile de ne pas le voir), reste la plus haute tour de Dubai et du monde avec 163 étages et 828 m. Pour combien de temps ?

*     *     *

 

Bloc-notes de voyages - 2015Bloc-notes de voyages - 2015

Bruxelles, 12 et 13 mai. Ce court séjour - difficile de parler de voyage - se passe pour l'essentiel entre le Berlaymont - siège de la Commission européenne, récemment rénové - et le centre Leopold, siège du Parlement européen à Bruxelles (les deux photos ci-dessus). Mais nous avons aperçu très brièvement le "vrai" Bruxelles.

Ici la cathédrale Saints Michel et Gudule vue sous un angle inhabituel d'un immeuble voisin.

Ici la cathédrale Saints Michel et Gudule vue sous un angle inhabituel d'un immeuble voisin.

*     *     *

Cotonou. En arrière plan le lac Nokoué.

Cotonou. En arrière plan le lac Nokoué.

Cotonou et Porto Novo, 1er, 2 et 3 juillet. Coincée entre l'Atlantique et le lac Nokoué, Cotonou compte entre 1 et 3 millions d'habitants (nul ne semble vraiment savoir) mais a conservé son air de gros village. L'aéroport est en pleine ville et serait près du centre s'il y en avait un. On cultive des légumes à côté du palais présidentiel. Les citadins se plaignent d'une circulation qui semble encore bien sage au nouvel arrivant.

Quelques panneaux publicitaires. Les crèmes pour éclaircir la peau sont très prisées ici.Quelques panneaux publicitaires. Les crèmes pour éclaircir la peau sont très prisées ici.

Quelques panneaux publicitaires. Les crèmes pour éclaircir la peau sont très prisées ici.

Le visiteur de haut rang est gratifié d'un accueil haut en sons et en couleurs.
Le visiteur de haut rang est gratifié d'un accueil haut en sons et en couleurs.
Le visiteur de haut rang est gratifié d'un accueil haut en sons et en couleurs.

Le visiteur de haut rang est gratifié d'un accueil haut en sons et en couleurs.

A Porto Novo nous retrouvons le calme en visitant une ferme modèle, le centre Songhai. Les légumes poussent sans engrais chimiques et les bassins grouillent de carpes et de tilapias.

A Porto Novo nous retrouvons le calme en visitant une ferme modèle, le centre Songhai. Les légumes poussent sans engrais chimiques et les bassins grouillent de carpes et de tilapias.

Nous traversons en barque le lac Nokoué, ce plan d'eau de 180 km² au nord de la capitale, survolé deux jours plus tôt en arrivant.

Nous traversons en barque le lac Nokoué, ce plan d'eau de 180 km² au nord de la capitale, survolé deux jours plus tôt en arrivant.

Peu profond, le lac donne lieu à une activité importante de pêche et de transport.
Peu profond, le lac donne lieu à une activité importante de pêche et de transport.
Peu profond, le lac donne lieu à une activité importante de pêche et de transport.

Peu profond, le lac donne lieu à une activité importante de pêche et de transport.

Ganvié, au nord du lac  est de longue date une zone défavorisée où la pauvreté est importante. Des ONG y sont à l'oeuvre pour aider au recyclage des jacinthes d'eau - espèce invasive qui peut être transformée en compost et produits de vannerie - ou pour fournir de l'eau potable. Une autre ONG protège les oiseaux du lac et introduit l'éco-tourisme.

Ganvié, avec ses canaux, se veut une petite Venise.
Ganvié, avec ses canaux, se veut une petite Venise.
Ganvié, avec ses canaux, se veut une petite Venise.
Ganvié, avec ses canaux, se veut une petite Venise.
Ganvié, avec ses canaux, se veut une petite Venise.

Ganvié, avec ses canaux, se veut une petite Venise.

La vannerie à partir de jacinthes d'eau.

La vannerie à partir de jacinthes d'eau.

Le périple en barque s'achève à Abomey Calavi. Demain matin, nous retrouverons Paris et sa canicule après la fraîcheur inattendue de l'Afrique.

Le périple en barque s'achève à Abomey Calavi. Demain matin, nous retrouverons Paris et sa canicule après la fraîcheur inattendue de l'Afrique.

*     *     *

 

 

Bloc-notes de voyages - 2015

Dans les montagnes de l'Uttarakhand, en Inde, du 3 au 13 août. Voir l'article sur l'Uttarakhand, l'article sur la vallée des fleurs, le journal de voyage et les photos.

*     *     *

New York, du 26 au 28 septembre. Nous retrouvons New York le dernier week-end de septembre, comme l'an dernier (voir bloc notes 2014).

En arrivant d'Europe, on approche de New York par ses plages.

En arrivant d'Europe, on approche de New York par ses plages.

Mais l'instant est fugitif et on retrouve très vite Midtown, au coeur de Manhattan, autour de l'Empire State Building (les deux premières photos ci-dessus).
Mais l'instant est fugitif et on retrouve très vite Midtown, au coeur de Manhattan, autour de l'Empire State Building (les deux premières photos ci-dessus).
Mais l'instant est fugitif et on retrouve très vite Midtown, au coeur de Manhattan, autour de l'Empire State Building (les deux premières photos ci-dessus).
Mais l'instant est fugitif et on retrouve très vite Midtown, au coeur de Manhattan, autour de l'Empire State Building (les deux premières photos ci-dessus).

Mais l'instant est fugitif et on retrouve très vite Midtown, au coeur de Manhattan, autour de l'Empire State Building (les deux premières photos ci-dessus).

Broadway et Bryant Park sont des lieux décontractés, agréables pour les piétons au coeur de la ville.Broadway et Bryant Park sont des lieux décontractés, agréables pour les piétons au coeur de la ville.

Broadway et Bryant Park sont des lieux décontractés, agréables pour les piétons au coeur de la ville.

Une innovation : Citibike, le Vélib new yorkais. C'est une bonne idée. Mais il est cher (9,99 dollars par jour) et les utilisateur sont encore rares.

Une innovation : Citibike, le Vélib new yorkais. C'est une bonne idée. Mais il est cher (9,99 dollars par jour) et les utilisateur sont encore rares.

Un grand classique : les énormes camions. On en trouve même à Manhattan.
Un grand classique : les énormes camions. On en trouve même à Manhattan.

Un grand classique : les énormes camions. On en trouve même à Manhattan.

Le Saint Père vient de quitter New York mais ses traces sont partout.

Le Saint Père vient de quitter New York mais ses traces sont partout.

Bloc-notes de voyages - 2015

Et revoici les Nations Unies où nous allons passer l'essentiel de ces trois jours.

*     *     *

Bloc-notes de voyages - 2015

Chongqing, 1er et 2 novembre. Cette ville immense (15 à 20 millions d'habitants sans compter les zones rurales de la municipalité) n'est ni très avenante, ni très touristique. Malgré les efforts de plantation  d'arbres, le béton sans grâce domine à perte de vue.

Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015

Proche du confluent du Yangzi et de la rivière Jialing, la guilde des marchands de Huguang est l'un des sites anciens de cette grande ville moderne. Ensemble de bâtiments érigés à partir de 1759 par des marchands de plusieurs provinces, elle retient l'attention par son style méridional quelque peu exubérant,  assez dépaysant pour le visiteur plus familier de la Chine du nord.

Ailleurs sur les berges du fleuve, ce sont les tours qui dominent.
Ailleurs sur les berges du fleuve, ce sont les tours qui dominent.Ailleurs sur les berges du fleuve, ce sont les tours qui dominent.

Ailleurs sur les berges du fleuve, ce sont les tours qui dominent.

Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015Bloc-notes de voyages - 2015

La promenade dans les quartiers populaires - il n'en manque pas - ne manque pas d'intérêt : constructions curieuses, scènes de rues.

La ville étant construite sur des collines, les bicyclettes sont rares et le transport des marchandises est difficile. On a recours aux charettes à bras et aux tricycles motorisés. Une spécialité de Chongqing est cependant ses coolies, ces hommes de peine qui portent des dizaines de kilos de charge à l'épaule à l'aide d'une perche de bambou.

Bloc-notes de voyages - 2015

La soirée se termine sur le belvédère de Yikeshu ("l'arbre unique") qui permet d'admirer de haut le quartier du confluent.

*     *     *

Pékin, 2 et 3 novembre. Premier retour dans la capitale depuis que nous l'avions quittée en voiture le 5 septembre 2013 (voir notre journal).

La Porte Tiananmen, aperçue un instant en faisant route sur l'avenue Chang'an.

La Porte Tiananmen, aperçue un instant en faisant route sur l'avenue Chang'an.

Notre seule excursion, faute de temps, est pour le Temple du Ciel, retrouvé avec bonheur par beau temps.
Notre seule excursion, faute de temps, est pour le Temple du Ciel, retrouvé avec bonheur par beau temps.
Notre seule excursion, faute de temps, est pour le Temple du Ciel, retrouvé avec bonheur par beau temps.

Notre seule excursion, faute de temps, est pour le Temple du Ciel, retrouvé avec bonheur par beau temps.

Bloc-notes de voyages - 2015

Sans oublier les limousines "drapeau rouge", auxquelles nous avions consacré un article en juillet 2013.

*     *     *

Séoul, 3 et 4 novembre. La ville est moderne et un voile de brume et de pollution empêche de bien la voir du haut de ses collines.

Bloc-notes de voyages - 2015
Bloc-notes de voyages - 2015Bloc-notes de voyages - 2015Bloc-notes de voyages - 2015
Nous profitons des beaux feuillages d'automne, surtout dans le parc de l'Université Ehwa.
Nous profitons des beaux feuillages d'automne, surtout dans le parc de l'Université Ehwa.
Nous profitons des beaux feuillages d'automne, surtout dans le parc de l'Université Ehwa.
Nous profitons des beaux feuillages d'automne, surtout dans le parc de l'Université Ehwa.

Nous profitons des beaux feuillages d'automne, surtout dans le parc de l'Université Ehwa.

Quelques scènes, du plus classique au plus contemporain. La Corée du sud est une démocratie ...
Quelques scènes, du plus classique au plus contemporain. La Corée du sud est une démocratie ...Quelques scènes, du plus classique au plus contemporain. La Corée du sud est une démocratie ...

Quelques scènes, du plus classique au plus contemporain. La Corée du sud est une démocratie ...

Nous terminons par le Palais Gyeongbok de la dynastie Choseon, symbole de l'histoire coréenne, avec ses réminiscences de Cité interdite.
Nous terminons par le Palais Gyeongbok de la dynastie Choseon, symbole de l'histoire coréenne, avec ses réminiscences de Cité interdite.
Nous terminons par le Palais Gyeongbok de la dynastie Choseon, symbole de l'histoire coréenne, avec ses réminiscences de Cité interdite.
Nous terminons par le Palais Gyeongbok de la dynastie Choseon, symbole de l'histoire coréenne, avec ses réminiscences de Cité interdite.
Nous terminons par le Palais Gyeongbok de la dynastie Choseon, symbole de l'histoire coréenne, avec ses réminiscences de Cité interdite.
Nous terminons par le Palais Gyeongbok de la dynastie Choseon, symbole de l'histoire coréenne, avec ses réminiscences de Cité interdite.
Nous terminons par le Palais Gyeongbok de la dynastie Choseon, symbole de l'histoire coréenne, avec ses réminiscences de Cité interdite.
Nous terminons par le Palais Gyeongbok de la dynastie Choseon, symbole de l'histoire coréenne, avec ses réminiscences de Cité interdite.

Nous terminons par le Palais Gyeongbok de la dynastie Choseon, symbole de l'histoire coréenne, avec ses réminiscences de Cité interdite.