Bloc-notes de voyages - 2017

Publié par Ding

Suite des bloc-notes de voyages 2014, 2015 et 2016. Ces blocs-notes donnent un aperçu de nos voyages qui ne nous semblent pas justifier un article complet.

Nous sommes allés cette année :

Bloc-notes de voyages - 2017

A Chennai (Madras) du 12 au 31 janvier.

Nous étions passés à Chennai le 12 décembre 2013 (voir journal) et Thibaut, Romy et leurs enfants y résident depuis quelques mois. L'hiver est la meilleure saison pour séjourner en Inde. Chennai est beaucoup moins polluée que Delhi et la proximité de la mer permet de respirer l'air marin et de profiter de la plage.

Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017Bloc-notes de voyages - 2017

Un cyclone avait dévasté la ville et le jardin familial en décembre mais la nature tropicale et des soins attentifs ont déjà rendu à celui-ci une belle apparence.

Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
                                    *     *     *

* * *

Le Danube à Bratislava

Le Danube à Bratislava

En Slovaquie du 26 au 28 janvier.

L'arrivée en voiture depuis l'Autriche toute proche donne à réfléchir. L'espace Schengen aidant, on ne s'arrête même pas à cette frontière où le rideau de fer passait jusqu'en 1989 avec ses barbelés, ses miradors et ses contrôles minutieux pour les voyageurs autorisés à la franchir.

Le château de Bratislava.
Le château de Bratislava.
Le château de Bratislava.

Le château de Bratislava.

Dominée par son château, Bratislava - jadis connue sous les noms de Presbourg et de Posonie - est une capitale de taille modeste mais sympathique, encore qu'un temps d'hiver gris et froid soit peu propice pour l'apprécier vraiment.

Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017

Sans être aussi spectaculaire que celui de Prague, le centre historique est bien remis en état. Il est plaisant avec ses rues piétonnes et ses palais et attire de nombreux touristes.

Bloc-notes de voyages - 2017

Quand on s'éloigne des quartiers historiques, on trouve cependant quelques immeubles sans grâce qui rappellent la période communiste, tout comme quelques tramways anciens aux formes anguleuses, qui évoquent la Tchécoslovaquie.

Bloc-notes de voyages - 2017

Un souvenir plus spectaculaire  de ce passé encore récent est Slavín, le cimetière des soldats soviétiques tombés dans les combats de 1945 "pour libérer la Slovaquie". Le monument central domine la ville de plus haut que le château. Par une ironie de l'Histoire, ce complexe à la gloire de l'Armée rouge comporte un petit espace boisé à la mémoire de l'ancien Président Dubček, qui était d'origine slovaque.

Au pied de la colline de Bradlo

Au pied de la colline de Bradlo

La colline de Bradlo (48° 40'N, 17° 32'E, alt. 544 m) est située dans les Carpathes blanches, à 110 km de route au nord-est de Bratislava. Belle vue sur les collines enneigées à perte de vue. C'est un lieu de pèlerinage célèbre en Slovaquie car c'est là que repose le Général Milan Rastislav Štefánik (1880-1919), héros national (et même binational car il avait été naturalisé français en 1912), l'un des fondateurs de la Tchécoslovaquie avec Masaryk et Beneš. Le monument de travertin est imposant avec ses quatre obélisques. Une cérémonie y a lieu chaque année.

Au village de Košariská, la maison natale du Général - le presbytère où son père, pasteur, résidait avec sa nombreuse famille - est devenu un musée où l'on trouve de nombreux souvenir de ses années françaises et de ses nombreux voyages.

La colline de Bradlo ; la maison natale de Štefánik à  KošariskáLa colline de Bradlo ; la maison natale de Štefánik à  Košariská
La colline de Bradlo ; la maison natale de Štefánik à  Košariská
La colline de Bradlo ; la maison natale de Štefánik à  KošariskáLa colline de Bradlo ; la maison natale de Štefánik à  KošariskáLa colline de Bradlo ; la maison natale de Štefánik à  Košariská

La colline de Bradlo ; la maison natale de Štefánik à Košariská

*     *     *

La gare de Saint Pancras

La gare de Saint Pancras

Bloc-notes de voyages - 2017Bloc-notes de voyages - 2017

A Londres les 23 et 24 février, par grand vent, presque un jour de tempête.

Regent Street, Trafalgar Square, Whitehall et son cénotaphe à la mémoire des victimes de la Grande GuerreRegent Street, Trafalgar Square, Whitehall et son cénotaphe à la mémoire des victimes de la Grande GuerreRegent Street, Trafalgar Square, Whitehall et son cénotaphe à la mémoire des victimes de la Grande Guerre
Regent Street, Trafalgar Square, Whitehall et son cénotaphe à la mémoire des victimes de la Grande GuerreRegent Street, Trafalgar Square, Whitehall et son cénotaphe à la mémoire des victimes de la Grande Guerre
Regent Street, Trafalgar Square, Whitehall et son cénotaphe à la mémoire des victimes de la Grande GuerreRegent Street, Trafalgar Square, Whitehall et son cénotaphe à la mémoire des victimes de la Grande Guerre

Regent Street, Trafalgar Square, Whitehall et son cénotaphe à la mémoire des victimes de la Grande Guerre

Horseguards et bonnets à poilsHorseguards et bonnets à poils

Horseguards et bonnets à poils

The Memorial Gates, monument inauguré en 2002 à la mémoire des forces armées de l'Empire britannique qui servirent pendant les deux guerres mondiales (Hyde Park Corner)The Memorial Gates, monument inauguré en 2002 à la mémoire des forces armées de l'Empire britannique qui servirent pendant les deux guerres mondiales (Hyde Park Corner)

The Memorial Gates, monument inauguré en 2002 à la mémoire des forces armées de l'Empire britannique qui servirent pendant les deux guerres mondiales (Hyde Park Corner)

La Tamise du pont de WestminsterLa Tamise du pont de Westminster

La Tamise du pont de Westminster

Big Ben en majesté

Big Ben en majesté

Bloc-notes de voyages - 2017
Bloc-notes de voyages - 2017Bloc-notes de voyages - 2017

En Sicile, du 20 avril au 2 mai.

*     *     *

Bloc-notes de voyages - 2017

A Prague du 1er au 4 juin. Caroline et Clément y étaient allés ces dernières années (voir la page voyage en Europe de l'est ) mais ma dernière visite remontait à l'été 1977.

La ville a bien sûr changé radicalement. Les façades grises et noires ont presque toutes (il subsiste quelques exceptions) retrouvé leurs belles couleurs, les vitrines miteuses et vides ont été remplacées par des enseignes de luxe. Même les tramways rétros au charme suranné cèdent la place à des machines flambant neuves, plus spacieuses mais sans charme.

On vit certainement beaucoup mieux et plus librement à Prague qu'il y a quarante ans. Mais le prix à payer est une invasion touristique impressionnante, à la limite du supportable par ce beau week-end de juin.

Le pont Charles est superbe mais il faut jouer des coudes pour le franchir.
Le pont Charles est superbe mais il faut jouer des coudes pour le franchir.Le pont Charles est superbe mais il faut jouer des coudes pour le franchir.Le pont Charles est superbe mais il faut jouer des coudes pour le franchir.

Le pont Charles est superbe mais il faut jouer des coudes pour le franchir.

Au coeur du château, la cathédrale Saint Guy est l'une des plus belles églises gothiques qui soient mais elle est littéralement prise d'assaut.

Au coeur du château, la cathédrale Saint Guy est l'une des plus belles églises gothiques qui soient mais elle est littéralement prise d'assaut.

Les places et les édifices sont remarquables mais il faut se lever de très bonne heure pour les avoir (presque) pour soi.Les places et les édifices sont remarquables mais il faut se lever de très bonne heure pour les avoir (presque) pour soi.
Les places et les édifices sont remarquables mais il faut se lever de très bonne heure pour les avoir (presque) pour soi.Les places et les édifices sont remarquables mais il faut se lever de très bonne heure pour les avoir (presque) pour soi.

Les places et les édifices sont remarquables mais il faut se lever de très bonne heure pour les avoir (presque) pour soi.

Dans l'ancien quartier juif.Dans l'ancien quartier juif.

Dans l'ancien quartier juif.

Scènes de rues : le jeu des "bulles folles", des touristes chinois prenant la pose devant le "mur John Lennon" orné du drapeau tibétain; le monument qui rappelle la répression des manifestations du 17 novembre 1989; un tramway à l'ancienneScènes de rues : le jeu des "bulles folles", des touristes chinois prenant la pose devant le "mur John Lennon" orné du drapeau tibétain; le monument qui rappelle la répression des manifestations du 17 novembre 1989; un tramway à l'ancienne
Scènes de rues : le jeu des "bulles folles", des touristes chinois prenant la pose devant le "mur John Lennon" orné du drapeau tibétain; le monument qui rappelle la répression des manifestations du 17 novembre 1989; un tramway à l'ancienneScènes de rues : le jeu des "bulles folles", des touristes chinois prenant la pose devant le "mur John Lennon" orné du drapeau tibétain; le monument qui rappelle la répression des manifestations du 17 novembre 1989; un tramway à l'ancienne

Scènes de rues : le jeu des "bulles folles", des touristes chinois prenant la pose devant le "mur John Lennon" orné du drapeau tibétain; le monument qui rappelle la répression des manifestations du 17 novembre 1989; un tramway à l'ancienne

Il faut s'éloigner du centre pour trouver des quartiers certes sans charme mais des quartiers qui vivent, avec des Praguois ordinaires. Et des petits immeubles grisâtres évocateurs d'une Tchécoslovaquie qui, malgré tout, n'évoque pas que de mauvais souvenirs.

La tour de l'hôtel de ville

La tour de l'hôtel de ville