Nord du Henan, sud-est du Shanxi

Publié le par Ding

Photos Henan Shanxi 1111 017

La pagode Wenfeng à Anyang

La vallée du Fleuve jaune traverse le nord de la province du Henan. C’est l’un des cœurs culturels et historiques de la Chine. C’est là, à Anyang, que l’on a trouvé les os et les carapaces de tortues couvertes d’inscriptions divinatoires de la dynastie des Shang. Les fouilles des nécropoles locales ont fourni par milliers des bronzes remarquables des dynasties Shang et Zhou. Près de Luoyang, les grottes bouddhiques de Longmen sont un classique du genre. Il faut les voir bien que les archéologues, les pilleurs et les gardes rouges aient coûté leur tête à la grande majorité des dizaines de milliers de bouddhas gravés dans la falaise. Et les capitales historiques s’accumulent le long du fleuve.

Le « progrès », certes, a fait son œuvre. Luoyang et Zhengzhou, en particulier, sont devenues de grosses villes sans grand attrait, qui nous laisseront le souvenir de longues heures d’embouteillage et d’un air lourdement pollué qui fait tousser même le Pékinois endurci. De petits coins de vieille ville ont néanmoins survécu à Anyang et à Luoyang avec des demeures anciennes intactes et pleines de charme. Notre préférence va cependant à la vieille ville de Kaifeng. Sans être véritablement  belle, car les édifices modernes pont poussé un peu partout, elle a gardé son ambiance qui doit beaucoup à la cohabitation de groupes très différents : les Hui – Chinois musulmans – sont ici très nombreux au point que nous avons trouvé trois grandes mosquées et des commerces musulmans par centaines. Les catholiques sont aussi bien représentés. Les Juifs ont aujourd’hui presque disparu depuis la mort de leur rabbin il y a plus de tente ans, mais Kaifeng fut l’un des foyers de ce qui fut le judaïsme chinois.

Plus au nord, les montagnes du Shanxi méridional forment un décor bien différent, plus austère malgré leur hauteur médiocre. Plus pauvre, la campagne est de ce fait peu peuplée mais les villages sont assez bien conservés avec leurs maisons peintes en blanc sur lesquelles le maïs sèche en grappes à la veille de l’hiver. On trouve près de Jincheng quelques sites historiques intéressants : le palais du Premier ministre Chen Tingjing (XVIIème siècle, époque de Kangxi), très belle résidence murée avec ses tons ocre, construite autour d’un donjon, avec des dizaines de cours carrées et de pavillons ; la pagode plus que millénaire de Haihui. Mais notre site préféré est inconnu des touristes : on découvre au village de Daji, au sud de Jincheng, un petit fortin tricentenaire perché sur un éperon rocheux, sur lequel des missionnaires ont construit en 1904 une église catholique. Cet édifice peu connu est remarquable, ainsi niché sur son rocher. Aujourd’hui âgé de 82 ans, le curé a traversé toutes les épreuves. Il habite toujours là comme sur un navire avec deux acolytes, dominant la plaine et ses quelque deux cents ouailles.

Photos Henan Shanxi 1111 217

Séparant la plaine du Henan et les montagnes du Shanxi, les falaises verticales des monts Taihang sont le clou de ce voyage. Tantôt grises, tantôt rouges, elles attirent par centaines les artistes amateurs en quête de sites spectaculaires. Les points de vue sont remarquables et les voies d’accès ne le sont pas moins : Guoliang et les villages environnants sont accessibles par deux routes de falaise d’abord en corniche, puis forées en tunnels à même le roc. La route principale reste d’accès relativement facile. Celle qui s’élève dans le cirque montagneux vers la crête frontière du Shanxi procure en revanche des émotions fortes quand la voiture passe au centimètre près au risque de rester coincée entre les parois mal équarries. Heureusement, aucun habitant du Shanxi n’a eu l’idée téméraire de se rendre au Henan par la même route le même jour, car nous aurions dû nous croiser. Mieux vaut ne pas y penser.

Pour notre récit de voyage détaillé, voyez la page : journal du Henan et du Shanxi.

 Pour nos photos de voyage, voyez l’album : Shanxi (février 2010) - Henan--Shanxi (novembre 2011 Shanxi (février 2010) - Henan--Shanxi (novembre 2011  .

Publié dans Nouvelles de Pékin

Commenter cet article