de l'homme de Pékin au temple de Yunju

Publié le par Ding

 

La promenade commence à Zhoukoudian, sur le site archéologique bien connu de l'homme de Pékin.

 

  Photos-Yunjusi-131110-004.jpg

 

 

 

Photos-Yunjusi-131110-007.jpg

 

 

 

 

 

 

Juste après Zhoukoudian, la route commence à s'élever dans les collines. Celles-ci sont peu boisées et ont déjà leurs couleurs hivernales, mais les plaqueminuers apportent encore des touches d'orange vif.

 

 

 

 

 

 

 

Dans les villages, on prépare l'hiver.  Les vieux se chauffent au soleil tant qu'il est encore temps. Photos-Yunjusi-131110-054.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos-Yunjusi-131110-022.jpg    Photos-Yunjusi-131110-031.jpg

 

 

On fait sécher les dernières productions de l'automne : maïs bien sûr, mais aussi kakis et même des choux, bien que ceux-ci ne soient plus la nourriture de base de l'hiver comme ils l'étaient à Pékin jusqu'aux années 90.

 

 Photos-Yunjusi-131110-013.jpg

 

Photos-Yunjusi-131110-018.jpg   Photos-Yunjusi-131110-016.jpg   Photos Yunjusi 131110 026   Photos Yunjusi 131110 027    Photos Yunjusi 131110 028    Photos-Yunjusi-131110-053.jpg

 

 

Photos Yunjusi 131110 048      Photos Yunjusi 131110 051   Photos-Yunjusi-131110-052.jpg

Photos-Yunjusi-131110-070.jpg

 

 

     Photos-Yunjusi-131110-059.jpg      Photos-Yunjusi-131110-057.jpg 

 

  

Photos-Yunjusi-131110-071.jpg 

  

 Nous sommes reçus avec une très grande gentillesse. Un villageois refuse obstinément d'accepter le moindre paiement pour les fruits que nous proposions d'acheter.

 

 Photos-Yunjusi-131110-038.jpg

 

 

Nous arrivons enfin au temple de Yunju à quelque 100 km de Pékin. C'est un temple vénérable, mais récemment reconstruit après les ravages  infligés par la guerre dans les années 30.

 

  Photos-Yunjusi-131110-041.jpg     Photos-Yunjusi-131110-036.jpg        Photos-Yunjusi-131110-040.jpg 

 

 

Il possède une collection considérable d''inscriptions bouddhiques gravées sur des ardoises de pierre, mais celles-ci sont stockées dans une crypte où l'on ne peut que les apercevoir. Le temple lui(-même beau, cependant, notamment sa pagode nord qui se détache sur le ciel bleu très pur : à 100 km; la pollution de Pékin est derrière nous. 

 

 Photos-Yunjusi-131110-065.jpg

 

 

Publié dans Nouvelles de Pékin

Commenter cet article