Himalaya, Pamirs, plateau tibétain : une passion familiale

Publié le par Ding

La face nord de l'Everest, vue prise du camp de base tibétain (11 octobre 2013)

La face nord de l'Everest, vue prise du camp de base tibétain (11 octobre 2013)

Mis à jour le 4 avril 2017

Fin novembre et début décembre 1996, Hervé visitait la région de Zhongdian et Deqin, dans les montagnes du Yunnan que l’on n’avait pas encore eu l’idée incongrue de baptiser Shangri La [1]. C’était son premier voyage himalayen, première rencontre avec les régions de langue et de culture tibétaines.

 

[1] :nom d’une vallée mythique censée incarner l’âge d’or de la civilisation tibétaine.

Sur le plateau tibétainSur le plateau tibétain

Sur le plateau tibétain

Vingt ans plus tard, nous sommes allés plus de vingt fois sur le toit du monde, cette vaste zone qui englobe l’Himalaya et ses contreforts, les Pamirs et le plateau tibétain, à cheval sur la Chine, l’Inde, le Bhoutan (qui nous reste à découvrir), le Népal, le Pakistan, le Kizghizstan et le Tadjikistan. Nous espérons y ajouter l’Hindou Kouch quand l’Afghanistan, que nous avons entrevu en 1997 et 2002, sera visitable.

Gorno Badakchan, dans les Pamirs, août 2002Gorno Badakchan, dans les Pamirs, août 2002

Gorno Badakchan, dans les Pamirs, août 2002

Nous nous sommes pris de passion pour ces montagnes grandioses, dans leur beauté et leur diversité. La variété des paysages est infinie des plateaux arides du Tibet aux vallées fleuries de l’Uttarakhand, des villages tibétains aux campements de nomades tadjiks. Pourtant, l’Himalaya n’a pas été historiquement la barrière infranchissable que l’on pourrait croire. Les caravanes le parcouraient en tous sens jusqu’en 1950 malgré toutes les difficultés et tous les dangers. Les influences culturelles et religieuses se transmettaient très loin à travers les plateaux et les grands cols. Aujourd’hui des routes carrossables et des avions permettent de franchir l’Himalaya mais les frontières restent souvent fermées. Et les conditions de vie des hommes et des femmes qui vivent là-haut restent parmi les plus dures du monde, l’hiver en particulier.

Phugtal et Purne (Zanskar), octobre 2016Phugtal et Purne (Zanskar), octobre 2016

Phugtal et Purne (Zanskar), octobre 2016

Au lac Tsomgo (Sikkim), décembre 2013;  près du col de Kunzum (Lahaul-Spiti), octobre 2015Au lac Tsomgo (Sikkim), décembre 2013;  près du col de Kunzum (Lahaul-Spiti), octobre 2015

Au lac Tsomgo (Sikkim), décembre 2013; près du col de Kunzum (Lahaul-Spiti), octobre 2015

En vingt ans , c’est un peu de notre histoire familiale qui s’est passée dans ces montagnes, que Clément aimait tant et où il a voyagé avec ses parents à Noël 2013, quelques semaines avant son grand départ. Nous ne pouvons plus gravir un grand col ou visiter un monastère tibétain sans nous dire qu’il y est toujours et nous y accompagne.

Montagne de Lambri (Himachal Pradesh), octobre 2016

Montagne de Lambri (Himachal Pradesh), octobre 2016

Nous avons donc essayé, vingt ans après, de rassembler nos notes, nos récits et nos photos désormais regroupés dans une nouvelle catégorie de ce blog : Himalaya, Pamirs, plateau tibétain. Là où nous n’avons pas retrouvé de traces écrites, nous nous sommes efforcés de reconstituer nos voyages d’après nos souvenirs et nos photos. Certains articles, consacrés aux voyages les plus anciens, ont donc été rédigés pour les besoins de cette rétrospective. C’est aussi le cas du récit du voyage de Clément au Népal en août 2011.

Au Qinghai (juin 2012, octobre 2013)Au Qinghai (juin 2012, octobre 2013)

Au Qinghai (juin 2012, octobre 2013)

Vingt ans, c’est une étape et un repère mais certainement pas un terme. Nous comptons bien continuer à découvrir l’Himalaya en famille. La génération suivante (Adèle, 5 ans, Adrien, 3 ans) a déjà commencé.

Bonne lecture.

Près de Sonamarg (Cachemire), mai 2016

Près de Sonamarg (Cachemire), mai 2016

Himalaya, Pamirs, plateau tibétain : chronologie

  1. décembre 1996 : Hervé à Zhongdian et Deqin (Gyalthang, Yunnan) *
  1. mai 1997 : Hervé à Xiahe (Gansu) *
  1. août 1997 : Hervé sur la route du Karakorum * et à la passe de Khyber (Chine, Pakistan)
  1. mars-avril 2002 : Hervé au Sikkim et à Darjeeling *
  1. août 2002 : Caroline et Hervé sur la route des Pamirs (Kirghizstan, Tadjikistan)
  1. avril 2006 : Hervé à Kinnaur et Spiti (Himachal Pradesh)
  1. août 2006 : Thibaut, Clément et Hervé au Ladakh et en Himachal Pradesh
  1. juin 2007 : Thibaut au col du Torugart et sur la route du Karakorum (Kirghizstan, Chine, Pakistan)
  1. octobre 2009 : Thibaut au Gyalthang sur la route du Tibet (rebaptisé entre-temps Shangri La).
  1. août 2011 : Clément au Népal *
  1. juin 2012 : Hervé au Gansu, au Sichuan et au Qinghai
  1. août 2012 : Elisabeth et Hervé au Qinghai et au Sichuan
  1. octobre 2013 : Elisabeth et Hervé au Qinghai, au Tibet et au Népal
  1. décembre 2013 : Elisabeth, Hervé et Clément à Kalimpong, au Sikkim et à Darjeeling
  1. août 2015 : Hervé et Thibaut en Uttarakhand
  1. octobre 2015 : Thibaut, Romy et leurs enfants à Bhimtal (Uttarakhand)
  1. octobre 2015: Thibaut à Kinnaur et Spiti puis, avec Romy et leurs enfants, à Dalhousie et McLeod Ganj (Himachal Pradesh)
  1.  mai 2016 : Thibaut, Romy et leurs enfants près de Sonamarg (Cachemire)
  1. juin 2016 : Thibaut à Mussorie et au col de Chanshal (Uttarakhand et Himachal Pradesh)
  1. septembre-octobre 2016 : Hervé et Thibaut à Lahaul, au Zanskar et au Ladakh
  1. octobre 2016 : Thibaut, Romy et leurs enfants dans la vallée de Thirtan et à Lambri (Himachal Pradesh)
  2. mars 2017 : Thibaut, Romy et leurs enfants à Darjeeling et dans l'ouest du Sikkim.
En haut : au col du Tanggula (5 231 m, Qinghai / Tibet), 4 octobre 2013; au temple bhoutanais de Bodh Gaya (Bihar), visité avec Clément le 31 décembre 2013; en bas : au monastère de Hanupata (Ladakh), 13 octobre 2016; près d'Uttarey dans l'ouest du Sikkim, mars 2017.En haut : au col du Tanggula (5 231 m, Qinghai / Tibet), 4 octobre 2013; au temple bhoutanais de Bodh Gaya (Bihar), visité avec Clément le 31 décembre 2013; en bas : au monastère de Hanupata (Ladakh), 13 octobre 2016; près d'Uttarey dans l'ouest du Sikkim, mars 2017.
En haut : au col du Tanggula (5 231 m, Qinghai / Tibet), 4 octobre 2013; au temple bhoutanais de Bodh Gaya (Bihar), visité avec Clément le 31 décembre 2013; en bas : au monastère de Hanupata (Ladakh), 13 octobre 2016; près d'Uttarey dans l'ouest du Sikkim, mars 2017.En haut : au col du Tanggula (5 231 m, Qinghai / Tibet), 4 octobre 2013; au temple bhoutanais de Bodh Gaya (Bihar), visité avec Clément le 31 décembre 2013; en bas : au monastère de Hanupata (Ladakh), 13 octobre 2016; près d'Uttarey dans l'ouest du Sikkim, mars 2017.

En haut : au col du Tanggula (5 231 m, Qinghai / Tibet), 4 octobre 2013; au temple bhoutanais de Bodh Gaya (Bihar), visité avec Clément le 31 décembre 2013; en bas : au monastère de Hanupata (Ladakh), 13 octobre 2016; près d'Uttarey dans l'ouest du Sikkim, mars 2017.

Commenter cet article